Simplon ARTIS

ars, artis, f. (latin) : talent, savoir-faire, habileté, art

Le développement des savoir-faire et l'éclosion de nouveaux talents

​​​​​​​c’est l’ADN de Simplon.co. Face au défi de la formation des demandeurs d’emploi et notamment des jeunes de moins de 25 ans, Simplon.co mobilise tous ses efforts et se fixe des objectifs ambitieux tant en terme de personnes formées que de retour à l’emploi.

Simplon Artis vise à favoriser l’insertion socio-professionnelle et l’employabilité des Parisiens de tous âges, et en particulier les plus jeunes issus des quartiers prioritaires du territoire I.T.I , en leur permettant d’acquérir un socle de compétences numériques fondamentales, à travers deux programmes phares au cœur de la Fabrique de Simplon Paris 20 :

I – Un cycle de formations courtes, intensives et qualifiantes destinées aux « profils sous-représentés » dans les métiers du numérique : jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, jeunes sans diplôme, sans formation, sans emploi, réfugié.e.s statutaires, primo-arrivant.e.s, femmes, personnes LGBT en situation d’exclusion. Ces formations, d’une durée de 6 à 8 semaines, mènent les bénéficiaires vers l’obtention de la certification CNCP 3661 : Mobiliser les compétences numériques fondamentales.

II – Un programme de sensibilisation au numérique et à ses métiers à travers des activités autour de la fabrication numérique au sein du Fablab de Simplon Paris 20, destiné aux publics les plus jeunes, mais aussi aux personnes en reconversion.

Au total, le projet ambitionne de favoriser l’employabilité et l’insertion de plus de 1000 personnes sur 24 mois.

Le programme (2019-2020)

PARTIE I – Mobiliser les compétences numériques fondamentales

12 formations courtes (6 à 8 semaines)
240 à 288 personnes parmi les publics suivants :
– Jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville
– Jeunes sans diplôme, sans formation, sans emploi
– Réfugié.e.s statutaires
– Primo-arrivant.e.s
– Femmes
– Personnes LGBT en situation d’exclusion

PARTIE II – La fabrication numérique au service de la formation et de l’insertion professionnelle

22 cycles d’ateliers :
176 demandeur.se.s d’emploi ou personnes en reconversion professionnelle

12 parcours jeunesse :
72 jeunes de 12 à 25 ans

92 ateliers de découverte :
460 personnes ((jeunes, habitant.es du quartier, demandeur.se.s d’emploi)

Des ouvertures libres hebdomadaires
200 à 400 personnes (tous publics confondus)

Les points forts du dispositif

Sensibiliser les publics aux métiers du numériques et aux formations permettant d’y accéder.

Permettre aux publics éloignés de l’emploi et aux habitant.e.s du quartier des portes du 20ème arrondissement (QPV) d’accéder à des cycles courts d’ateliers portant sur les secteurs d’activité que sont la programmation informatique (web, objets connectés), la fabrication numérique (design, conception et fabrication digitale), ou encore l’économie circulaire (recyclage, réemploi, réparation).

Proposer plusieurs formats adaptés aux différents publics, dont notamment un pour les publics jeunes (12-25 ans) nécessitant un accompagnement approfondi. Ces formats sont complémentaires et agissent comme différents niveaux d’entrées vers des formations.

Permettre aux bénéficiaires des formations courtes d’acquérir les fondamentaux – techniques et transversaux – indispensables à l’accès à un parcours de formation qualifiant visant un métier numérique (acquisition de la culture numérique, familiarisation avec le secteur professionnel et les métiers du numérique grâce à des rencontres avec des professionnels et des visites d’entreprise et de lieux phares, compréhension des enjeux de société liés au numérique, utilisation des méthodes de travail agile et adaptation selon les besoins, initiation aux fondamentaux des langages et technologies de programmation et à l’utilisation d’un système de gestion de contenu).

Orienter un maximum de bénéficiaires de ces formations courtes vers des formations métiers dispensées par Simplon ou d’autres structures, et offrir un tremplin vers ces formations.

Favoriser la rencontre des publics hétérogènes qui fréquentent Simplon et le Fablab (formateurs, professionnels, entrepreneurs, associations, jeunes, riverains, etc.).
Simplon Artis : Le projet ARTIS est cofinancé par le Fonds Social Européen (FSE)

Retourner en haut